Baby, Juvenile Komodo Dragon, Adelaar

Marcher avec les varans de Komodo

L’un des avantages d’aller au Parc National de Komodo à partir de Bali avec les croisières Adelaar est la possibilité de nombreuses excursions disponibles (sans oublier les incroyables récifs indonésiens).

Que cela soit une marche pour les magnifiques chutes d’eau de Pulau Moyo, visiter le lac volcanique de Pulau Satonda ou grimper au sommet de Gili Lawa Darat pour y admirer le coucher du soleil, il y a toujours une chouette activité à faire lorsque l’on n’est pas dans l’eau!

Regarder un clip YouTube d’une croisière sur Adelaar entre Bali et Komodo.

Cependant, la randonnée préférée est indubitablement la visite des varans de Komodo – les plus grands lézards au monde – aussi connus sous le nom de “dragons de Komodo”.

Komodo-dragon-art

Viens plus près que je te fasse un bisou!

Probablement originaire de l’Australie d’il y a 3,8 millions d’années, cette creature presque mythique est quasiment restée intacte depuis lors. Les dragons sont un rare exemple d’animal qui n’a pas eu besoin d’évoluer pour survivre alors que d’autres éspèces s’éteingnaient à la même période. Alors que le spécimen le plus large atteignait un incroyable 3,13 mètres de long et pesait 166 kg, en général, les dragons mesurent maximum 2,6 mètres et pèsent 86 kg. Quoiqu’il en soit, ce sont incontestablement de gros reptiles!

En arrivant à Komodo

Lors d’une récente croisière, nous sommes arrives sur l’île de Komodo par zodiaque et sommes allés à la station des rangers où nos guides locaux nous ont expliqué l’itinéraire et les règles à réspecter pour une balade en toute sûreté. Ils nous ont alors dit qu’un cerf de Timor avait récemment été tué par un dragon non loin de là.

Komodo Dragon, Adelaar Cruises

Varan de Komodo mangeant un cerf de Timor

Sachant la rareté de cette opportunité, tout le monde était très enthousiaste à l’idée de voir un dragon de Komodo manger son repas! Lorsque nous sommes arrivés sur place, nous vîmes un mâle de plus de deux mètres en train de déchiqueter les jambes arrières du cerf (les jambes avant avaient déjà été englouties).

Peu d’éffort fû nécessaire avant que le varan arrache la jambe du reste de la carcasse pour l’avaler toute entière, fourrure, sabot et os inlcus. Alors que le varan avalait son repas, nous pouvions voir le sabot presser sur la gorge de l’animal lors de sa descente vers l’estomac. Une vision que nous ne sommes pas prêts d’oublier!

De là, nous avons marché jusqu’à l’abreuvoir naturel tout en recontrant cerfs, cochons sauvages, singes et oiseaux divers, tous potentiellement les prochaines victimes des dragons. Les guides nous ont également expliqué le cycle de vie des dragons et ont répondu à toutes nos questions. Ceux-ci connaissent les dragons sur le bout des doigts et sont bien entraînés à nous protéger. Ils ont bien démontré ceci lorsqu’une femelle semblait intéressée à faire notre connaissance d’un peu trop près.

Ensuite, nous avons continue notre chemin vers une vue scénique où l’on a pu admirer un panorama de la baie de Komodo avec Adelaar qui nous paraîssait alors si petit. Une courte descente de la colline et marche sur la plage nous a ramené à la station où nos aventures avaient commencé une grosse heure auparavant.

A la chasse aux souvenirs

Si vous êtes un collecteur de souvenirs, prenez quelques minutes pour explorer le marché local. Les bons négociateurs peuvent obtenir des prix très raisonnables pour des colliers de perles, bracelets et boucles d’oreilles. Les perles sont vraies mais pas toujours de la meilleure qualité car le nâcre et la forme ont quelques imperfections. Pour vérifier la véracité d’une perle, en la frottant gentillement à vos dents, celle-ci devrait paraître comme du fin papier de verre. Le marché offre aussi des accéssoires kitsch comme les dragons en bois sculpté, des masques tribaux, tee-shirts, etc. Les vendeurs commencent à un prix élevé donc n’ayez pas peur de négocier ou de demander l’aide du staff d’Adelaar pour obtenir un prix décent.

Enfin, vous serez prêts à retourner sur le bateau où un petit déjeuner complet vous attendra avant de commencer votre journée de plongée.

Crédit Photo Michael Pitts – Naturepl.com, sourcée sur ARKive.org